Douleur à la cheville et au pied

Le syndrome du tunnel tarsien

Il s'agit des symptômes secondaires à la compression des nerfs plantaires dans le pied, au niveau de la partie située derrière la malléole interne de la cheville. 

 

Les symptômes les plus connus sont des sensations de douleur à la plante des pieds, des engourdissements, des fourmillements et/ou une perte de sensibilité.  

La fasciite plantaire

La fasciite plantaire est une inflammation du fascia supportant l'arche du pied. Elle peut survenir lors d'une surcharge pondérale, d'une augmentation de l'activité physique trop rapide, d'une hypertonicité des muscles des mollets ou d'une mauvaise intégrité du mouvement articulaire des os de la cheville ou du pied. 

Elle se caractérise par une douleur ressentie au niveau de l’arche des pieds et/ou du talon. Elle peut être d’appartition soudaine ou bien graduelle.

L'entorse de la cheville

Une entorse de la cheville est causée par une blessure traumatique amenant un étirement ou une rupture partielle ou complète des ligaments de la cheville. La douleur est immédiatement ressentie est peut s'intensifier 3 à 4 heures après l'incident, particulièrement lors des mouvements d'inversion et de flexion de la cheville.  De l'enflure et des ecchymoses peuvent être présentes et sont représentatives de la gravité de la blessure. 

Le névrome de Morton

Un névrome de Morton est une atteinte au nerf interdigital situé entre le 3e et le 4e métatarse (sous le pied, juste avant le 3e et 4e orteils). Le névrome de Morton est un épaississement des tissus fibreux entourant le nerf. Il est en général douloureux et peut donner des impressions de chocs électriques, de fourmillement ou d’engourdissement au niveau de l’avant pied ou des 3e et 4e orteils.​

L'inflammation du tendon d'Achille

Il s'agit d'une blessure de surmenage causant une douleur au tendon d’Achille. Le tendon d'Achille est le tendon terminal des muscles du mollet. C'est le plus volumineux et le plus puissant de l'organisme.

 

Lorsqu’il est trop utilisé ou qu’il travaille avec un mauvais alignement, le tendon achilléen peut subir des « micro-déchirures », ou multiples petites blessures de ses fibres.  Si cela se poursuit suffisamment longtemps, l’inflammation s’installe dans le tendon d’Achille.  Il devient alors très douloureux au toucher ainsi que lors de la pratique de certaines activités (ex: course à pied, monter ou descendre des escaliers). 

**Cette liste des conditions n'est pas exhaustive.  

   Veuillez consulter votre chiropraticien pour une évaluation complète.

2019 - Site créé par KJ et NB