Douleur du bas du dos

L'entorse lombaire

Cette blessure traumatique du bas du dos est souvent appelée tour de reins. Les causes peuvent être multiples mais souvent, l’entorse lombaire survient en levant un lourde charge ou suite à un accident.  Les muscles de la région lombaire sont souvent spasmés et très douloureux en réaction de protection face à la blessure par étirement des ligaments.  Les douleurs associées peuvent se présenter d’un seul côté. Par contre, elles sont souvent bilatérales due au fait que la rotation de la vertèbres L5 augmente la tension ligamentaire des deux côtés, donnant ainsi l’impression d’une  « barre » au bas du dos.

Le syndrome discal

Le disque intervertébral, qui a pour rôle de donner à la colonne vertébrale de la flexibilité, est sensible aux dérèglements biomécaniques. S'il subit constamment une pression anormale, le disque peut se bomber ou se fragmenter et créer une douleur importante. Des symptômes neurologiques comme une perte de force ou des engourdissements peuvent même être présents. 

Le syndrome facettaire

La facette est une articulation située juste à l'arrière des disques intervertébraux et est entourée d'une capsule. Si une inflammation ou une dégénérescence de ces structures est présente, toutes deux sont la source de votre douleur. La douleur augmente généralement à la fin de la journée parce qu'il y a surutilisation du mouvement des vertèbres. À long terme, une lombalgie peut causer une usure des articulations touchées tout en intensifiant les douleurs ressenties.

Le syndrome sacro-iliaque

Le mauvais mouvement des os du bassin (sacro-iliaque) peut demander une surcharge de travail à la colonne lombaire, qui amène un épuisement des muscles environnants.   Les douleurs sacro-iliaques peuvent se manifester même en l’absence de toute blessure évidente mais plus fréquemment, elles succèdent à un traumatisme (ex: une chute), un accident de véhicule automobile ou résultent d'une anomalie posturale.

 

Les principaux symptomes sont la présence de douleur, non seulement au rachis lombaire et aux hanches, mais souvent aux fesses et à l’aine du même côté.  Il est ainsi pénible de rester assis longtemps, de se lever d'une chaise ou de monter des escaliers, de se pencher ou de lever des objets lourds

**Cette liste des conditions n'est pas exhaustive.  

   Veuillez consulter votre chiropraticien pour une évaluation complète.

2019 - Site créé par KJ et NB